Technologie

Nous allons utiliser pour notre procédé un moteur connu de longue date, le Stirling.

 

Il fonctionne sans bruit car il tourne sans cycle admission, compression, explosion, échappement.

C'est un moteur dit à combustion externe.

Il a un point chaud, un point froid et le gaz à l'intérieur se dilate et se comprime, ce qui crée le mouvement.

Notre particularité, c'est que cette différence de températures, nous le faisons en partant d'une base très froide, - 197 ° C.

Thermoazergy6 1Ainsi, nous pouvons fournir de l'électricité sans apporter à l'atmosphère des calories supplémentaires,

nous luttons efficacement contre le réchauffement climatique.

 

Mais ce moteur a une autre capacité, il est réversible.

 

C'est à dire que, alimenté en électricité, il produit suivant son sens de rotation, ou du chaud ( + 700 °C) ou du froid (- 200 ° C).

En phase froide, il peut, au simple contact de l'air, créer du gaz liquéfié.

Gaz qui servira de "carburant" lorsque nous n'avons plus d'électricité disponible, ce moteur devient, comme des batteries, un système de stockage de masse, sans la chimie de celles-ci, simplement en utilisant la différence de température entre la phase liquide et gazeuse.

Le gaz que nous privilégions est l'azote.

Pourquoi ?

Parce qu'il compose env. 80 % de l'atmosphère partout dans le monde.

Donc vecteur universel.

Parce qu'il est ininflammable.

Donc, sécurité.

Ad21fr

 

C'est donc une interface magnifique pour l'intégration des énergies renouvelables.

Le réseau électrique actuel pourra "accepter" la montée en puissance des ENR autre terme des énergies renouvelables, et répondre en temps réel des consommateurs au besoin d'électricité verte 24/24 7/7.

 

Mais cela peut aussi répondre aux besoins spécifiques des centrales "classiques", thermique carbone ou nucléaire.

En effet, ces centrales ont une inertie considérable.

Faire varier leur production est difficile et même endomage structurellement les matériels.

Donc, notre solution de stockage permet de les laisser fonctionner le plus efficacement posssible, d'éviter des pannes parfois lourdes de conséquences pour l'environnement.

La transition passe aussi par là.

Ajouter un commentaire

 
×